Chercher, trouver

9261 Annonces immobilières

Villa
Appartement
Duplex
Penthouse
Rez de jardin
Cottage
Loft
Bureaux
Terrains
Entreprises
Immeuble
Magasin
Locaux commerciaux
Duplex-Penthouse
Parking
Mini-Penthouse

Histoire d'Israël

Jérusalem

Population
688.900

Superficie
126 Km² (mi² 49)

Jérusalem, est une ville orientale antique d'importance pour les religions du judaïsme, du christianisme, et de l'Islam.

Avec une population  de presque 700.000 âmes aujourd'hui, c'est une ville richement hétérogène, représentant un éventail de groupes nationaux, religieux, et socio-économiques. La section appelée la "vieille ville" est entourée par des murs et peuplée à parts égales de Juifs, chrétiens, arméniens, et musulmans.

Le statut de la ville est contesté avec vigueur. La frontière, érigée en 1949 contre un cessez-le-feu entre Israël et la cisjordanien, également connue sous le nom de ligne verte, coupe la ville. Après la victoire d'Israël pendant la guerre des Six Jours en1967, Israël contrôle la ville entière et réclame sa souveraineté. Selon la loi israélienne, Jérusalem est la capitale de l'état d'Israël, et sert de centre pour toutes les activités gouvernementales et autres fonctions de l'état en tant que capitale. La plupart des pays ne reconnaissent pas la souveraineté israélienne sur une partie ou l'ensemble de la ville en imposant par la même le maintien de leurs ambassades à Tel Aviv ou dans les banlieues. Les Palestiniens réclament l'ensemble ou une partie de Jérusalem comme capitale pour un futur état palestinien.

L'origine du nom de la ville est incertaine. Une théorie commune est qu'elle combine les noms de deux villes bibliques qui ont pu avoir été Jérusalem : Jebus (baptisé du nom du fondateur du Jebusites) et Salem (le nom qui est employé dans la genèse 14:18 voir le commentaire du Ramban pour explication). Il est également possible de traduire Jérusalem par "base de Salem" ou "base de paix". Elle est également considérée par certains comme ville de David et de Zion

Economie

L'économie de Jérusalem est centree dans le tourisme et les entreprises publiques, mais des usines existent également. Parmi les principales productions de Jérusalem: fabriques de chaussures, textiles, pharmaceutiques, produit de métaux, et articles imprimes. Les usines sont situées principalement dans la zone industrielle d'Atarot au Nord de Jérusalem, le long de la route de Ramallah. Les routes principales partant de Jérusalem vont vers Amman en Jordanie par l'Est, Ramallah et Naplouse (Nablus) par le Nord, Beersheba Bethlehem et Hébron, par le sud. Une ligne de trains et une autoroute  lient Jérusalem à Tel Yafo Yafo par l'ouest. L'aéroport d'Atarot (appelle Kalandia par les Arabes), petit aéroport international, est situe a l'extrême Nord de Jérusalem.

Jérusalem contient énormément de points d'intérêt historiques. La plupart de ces endroits reflètent le raccord entre la religion et le contrôle politique qui a forge l'histoire de Jérusalem. Situe dans la vieille ville, la pièce maîtresse de cette histoire est le mont du Temple, que les musulmans appellent Esh-Sharif de Haram, ou le sanctuaire du Vénérable. C'était ici que le Roi Salomon a établi l'emplacement du premier temple d'Israël au 10e siècle avant JC. Le temple a été construit sur
une plateforme située au sommet ou la Bible relate qu'Abraham fut sur le point de sacrifier son fils Isaac. L'emplacement le plus saint du judaïsme est le mur occidental,  appele également ''Mur des Lamentations'', construit par Hérode le grand pour soutenir le  temple. Les juifs pelerinent traditionnellement ce mur pour
déplorer la destruction des deux temples et pour y prier, par le biais de petits morceaux de papier places dans les fentes du mur. A l'arrivée de l'Islam, l'emplacement est revendique '''lieu saint'' également par les musulmans.Mahomet serait venu au mont du temple et monte au ciel a l'endroit ou Isaac aurait du être sacrifice. Le dôme de la roche et de la mosquée d'Al Aqsa, toutes deux situées sur le mont du temple, constituent le troisième emplacement le plus saint de l'Islam, après la Mecque et la Médina.

Histoire proche

Pendant la Première Guerre Mondiale (1914-1918), les Anglais ont balayes les Ottomans hors de Jérusalem et ont pris le contrôle de la ville en 1917. Ils ont trouve une cite ou les murs de la Vieille ville était encore bien conserves mais ou la population était très pauvres et sous-développée. Les Anglais en sont devenus les administrateurs juridiques en vertu d'un mandat des nations délivré en 1922. Afin de préserver son caractère historique, les Anglais ont immédiatement développe des plans pour sa renaissance. Il furent les instigateurs des divisions de voisinages entre les juifs et les Arabes palestiniens tous deux cherchant a regagner le contrôle de Jérusalem en évoquant des sentiments historico politico-religieux. En 1947 l'ONU a réclame que le mandat britannique de la Palestine soit divise entre juif et palestinien, et que Jérusalem soit déclarée ville internationale, ce plan fut rejete par les Arabes palestiniens. La première guerre Arabo-Israelienne (1948-1949), résulta à l'indépendance de l'état d'Israël, les forces jordaniennes réussirent a occuper la zone orientale de Jérusalem, comprenant la vieille ville, obligeant les forces juives au retrait. Jérusalem fut finalement divise et le nouvel Etat d'Israël reçu le contrôle de Jérusalem Ouest; la Jordanie de Jérusalem Est.

La ville sainte

Selon le vieux testament, David a apporte l'arche sacrée a Jérusalem et l'a installée dans un nouveau tabernacle, il construisit un palais royal, et renforça les fortifications de la ville. Bien que David ait considérablement fortifie le royaume d'Israël en faisant de Jérusalem sa capitale, reconstruit la ville, c'est Salomon, son fils et successeur, qui donna a Jérusalem tout son lustre. Il construisit le temple, édifia une muraille autour de la ville et des constructions d'une telle magnificence précédemment inconnue en Israël. Le temple de Salomon a été détruit et les juifs ont été exiles par les Babyloniens en 586 AVANT JC.
En 539 AVANT JC, Babylone fut conquise par les Perses, qui ont permis aux juifs de retourner à Jérusalem l'année suivante. La construction d'un nouveau temple, a alors été entreprise sur les ruines de l'ancien.
Jérusalem fut successivement conquise par Alexandre le grand en 333 AVANT JC, les Egyptiens et plus tard les Syriens.
La reine syrienne Antiochus IV décida d'éliminer la religion juive en détruisant une grande partie de Jérusalem en 168 AVANT JC. Ce qui eu pour effet le début de la révolte juive conduite par Judas et les Maccabées. Ils libérèrent Jérusalem des Syriens en 165 AVANT JC et reignerent sur la plus grande partie de Judée.

 

Jérusalem présente aujourd'hui un mélange de monuments historiques bien preserves et le développement caractéristique d'un secteur urbain moderne. La plus grande concentration d'emplacements religieux et historiques est dans la vieille ville. Un marche arabe, ou souq, souligne l'axe principal de la vieille ville, lui donnant une atmosphère d'un autre temps. Le nouveau Jérusalem entoure la vieille ville.  Le coeur de l'activité économique est situe à l'ouest de la vieille ville, proche des établissements principaux du gouvernement comprenant le parlement israélien (Knesset 1966), la cour suprême (1992), et le nouveau complexe de l'hôtel de ville. Des monuments commémorant les événements plus récents se trouvent dans les quartiers modernes de Jérusalem.

Les étés à Jérusalem sont chauds et secs, avec des températures plus fraîches et la pluie en hiver. La neige tombe rarement.